Premier remplacement en médecine générale : les conditions et démarches

Premier remplacement : comment faire ?

Conditions :

  • Avoir validé 3 stages DE la maquette de médecine G dont son niveau 1
  • Aucun remplacement n’est possible avant d’être en 4ème semestre

Les démarches :

  1. Contacter  Mme Chéramy du bureau des DES Tél : 02.47.36.60.17, @ : christine.cheramy.jousseaume@univ-tours.fr, pour obtenir votre justificatifs de validation des stages nécessaires (mail, tél, courrier, en personne)
  2. Aller avec cette attestation, une pièce d’identité et votre carte d’étudiant au Conseil de l’ordre du 37 pour obtenir votre licence de remplacement . Tant que vous n’êtes pas thésés, vous êtes dépendants de la faculté. La licence est valable par année universitaire donc pensez à la redemander en novembre de chaque année.
  3. Mettre à jour votre RCP, leur signaler que vous commencez les rempla. Et par la même occasion, demander leur des infos pour la prévoyance (en arrêt de travail court ou long, vous ne touchez rien sans ça, de même pendant l’internat).
  4. Pensez à déclarer à votre assureur voiture que vous utilisez votre véhicule en professionnel également (visite à domicile) sous peine de ne pas être pris en charge. Chez certains assureurs payants chez d’autres non, à voir…
  5. A partir de ce moment, vous pouvez commencer  à remplacer. Veillez à signer un contrat à chaque remplacement mentionnant les jours de rempla. Mais, ça n’est pas fini pour la paperasse…Courage, la paye en vaut la chandelle 😉
  6. Ouvrir un compte courant dédié à l’activité libérale. Un compte pro n’est pas absolument nécessaire et est payant. Ce n’est pas indispensable mais vivement conseillé, c’est un gain de temps non négligeable par la suite pour votre déclaration d’impôts notamment…
  7. Vous déclarez à l’URSSAF ! Vous avez 8 jours à compter de la date de votre 1errempla. C’est à l’URSSAF de votre domicile et plus précisément de votre lieu fiscal. Par expérience, l’URSSAF 37 connait bien le statut d’interne remplaçant non thésé…les autres départements, c’est pas çà.
  8. Se déclarer à la CPAM du lieu d’habitation/lieu fiscal à partirde 30 jours d’activité. Attention il va vous falloir changer de statut, en passant au statut de travailleur libéral…
  9. Il est difficile d’évaluer ce qu’on va gagner dans l’année mais au moins faire une estimation. Déclaration des revenus libéraux sur une déclaration complémentaire à votre revenus d’interne (salarié) appelé déclaration 2042C si vous êtes en dessous de 32600euros  à l’année, régime microBNC. Attention c’est bien 32 600€ pour l’année, cela signifie que si vous avez commencé vos remplacements au mois de mai, vous n’avez travaillé en libéral que 8 mois, il faut donc rapporter ce que vous avez gagné sur 12 mois…)

Par contre, si vous dépassez ces 32600 € (tarif en 2013 pour l’année 2012), vous êtes obligé de remplir une déclaration contrôlée (recettes/dépenses) appelée déclaration 2035. Et dans ce cas, il vaut mieux avoir souscrit à une AGA (Association de Gestion Agréée) pour éviter 25% de majoration sur les impôts.
A noter qu’il y a normalement une tolérance de 2 ans en cas de dépassement du plafond…

Dans tous les cas, dès le début d’activité, tenez une compta dépenses/recettes.

Bon courage !

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE